Modifier un attribut d’une instance

Vous pouvez modifier un attribut d’une instance, tel que son type, ses user data ou son paramètre de suppression. Selon l’attribut que vous voulez modifier, l’instance doit être en fonctionnement ou à l’arrêt.

Modifier un attribut d’une instance avec Cockpit

Avant de commencer :

  • Pour modifier les attributs User data et Type d’instance, vous devez arrêter l’instance.

  • Les autres attributs peuvent être modifiés lorsque l’instance est en fonctionnement ou à l’arrêt.

Ouvrir la boîte de dialogue Modifier les attributs d’une instance

  1. Cliquez sur Calcul > Instances.

  2. Cliquez sur l’instance dont vous voulez modifier les attributs.
    L’instance est sélectionnée.

  3. Cliquez sur Attributs .
    La boîte de dialogue MODIFIER LES ATTRIBUTS D’UNE INSTANCE apparaît.

(optionnel) Modifier le paramètre de suppression de l’instance

  1. Cliquez sur l’onglet Empêcher de terminer l’instance.

  2. Réglez le bouton sur true ou false :

    1. S’il est sur true, vous ne pouvez pas terminer l’instance.

    2. S’il est sur false, vous pouvez la terminer avec Cockpit, AWS CLI ou l’API.

(optionnel) Modifier le paramètre de suppression des volumes attachés à l’instance

Lorsque vous créez une instance à partir d’une OUTSCALE machine image (OMI) officielle avec Cockpit, l’attribut Delete on termination est à true pour le volume système. Si vous attachez des volumes secondaires avec Cockpit, l’attribut est à false pour ces volumes.

L’onglet Supprimer les volumes quand l’instance est terminée vous permet uniquement de modifier l’attribut sur true ou false pour tous les volumes en même temps. Si vous voulez modifier cet attribut pour un seul volume à la fois, vous devez utiliser la méthode API ModifyInstanceAttribute.

  1. Cliquez sur l’onglet Supprimer les volumes quand l’instance est terminée.

  2. Réglez le bouton sur true ou false :

    1. Réglez le bouton sur true pour supprimer tous les volumes lorsque l’instance est terminée.

    2. Réglez le bouton sur false pour conserver tous les volumes lorsque l’instance est terminée.

(optionnel) Modifier les security groups associés à l’instance

  1. Cliquez sur l’onglet Security groups.

  2. Dans la liste, sélectionnez le ou les security group(s) que vous voulez associer à l’instance.

  3. Pour dissocier un security group d’une instance, cliquez sur à côté du nom du security group.

  4. Cliquez sur Appliquer pour valider.

(optionnel) Modifier le comportement de l’instance à sa coupure

  1. Cliquez sur l’onglet Comportement à la coupure.

  2. Dans la liste, sélectionnez une des valeurs suivantes :

    • Arrêter : Lorsque vous coupez l’instance, celle-ci s’arrête.

    • Terminer : Lorsque vous coupez l’instance, celle-ci s’arrête et est terminée.

    • Redémarrer : Lorsque vous coupez l’instance, celle-ci s’arrête et redémarre automatiquement.

  3. Cliquez sur Appliquer pour valider.

(VPC uniquement, optionnel) Modifier la vérification source/destination de l’instance

  1. Cliquez sur l’onglet Vérifier source/destination.

  2. Réglez le bouton sur true ou false :

    • S’il est sur true, la vérification source/destination du trafic réseau est activée.

    • S’il est sur false, la vérification source/destination du trafic réseau est désactivée.

(optionnel) Modifier la keypair attribuée à l’instance

  1. Cliquez sur l’onglet Keypair.

  2. Dans la liste, sélectionnez la nouvelle keypair que vous voulez attribuer à l’instance.

  3. Cliquez sur Appliquer pour valider.

    Cette action met à jour uniquement la clé publique indiquée par les metadata de l’instance. Pour finaliser le changement, vous devez remplacer manuellement l’ancienne clé publique par la nouvelle clé publique dans le fichier ~/.ssh/authorized_keys situé dans l’instance. Vous devez ensuite redémarrer l’instance pour appliquer le changement.

    Vous pouvez aussi utiliser cette action pour attribuer une keypair à une instance pour laquelle vous n’en n’aviez initialement pas attribué.

(optionnel) Modifier les user data de l’instance

  1. Cliquez sur l’onglet User data.

  2. Dans les champs UserData, tapez les user data. Pour en savoir plus, voir Configurer une instance avec les user data et les tags OUTSCALE.

    Cockpit encode ensuite ces user data en Base64. La taille des user data encodées en Base64 ne doit pas dépasser 500 kibioctets (Kio).

  3. Cliquez sur Appliquer pour valider.

(optionnel) Modifier le type d’instance

  1. Cliquez sur l’onglet Type d’instance.

  2. Spécifiez les attributs suivants pour votre instance :

    • CPU : La génération du processeur.

    • Performance : L’indicateur de performance. Pour en savoir plus, voir FAQ évolution de l’offre Cloud de 3DS OUTSCALE.

    • Cœur(s) : Le nombre de vCores, jusqu’à 78.

    • Mémoire (Gio) : La quantité de mémoire, jusqu’à 1039 Gio.

    Pour en savoir plus sur les types d’instances, voir Types d’instances.

    Pour fonctionner correctement, les instances Windows nécessitent au moins un processeur de génération v3, 2 vCores et 4 Gio de mémoire.

  3. Cliquez sur Appliquer pour valider.

Modifier un attribut d’une instance avec AWS CLI

Avant de commencer :

  • Pour modifier les attributs instance-type, user-data et ebs-optimized attributes, vous devez arrêter l’instance.

  • Les autres attributs peuvent être modifiés lorsque l’instance est en fonctionnement ou à l’arrêt.

Pour modifier un attribut d’une instance, utilisez la commande modify-instance-attribute suivant cette syntaxe :

Vous ne pouvez modifier qu’un seul attribut à la fois.

Exemple de requête
 $ aws ec2 modify-instance-attribute \
    --profile YOUR_PROFILE \
    --instance-id i-12345678\
    --attribute ATTRIBUTE_NAME \
    --value ATTRIBUTE_VALUE \
    --disable-api-termination \
    --block-device-mappings VALUE \
    --instance-type m1.large \
    --user-data VALUE \
    --instance-initiated-shutdown-behavior stop \
    --groups sg-12345678 \
    [--ebs-optimized NOT_SPECIFIED] \
    --source-dest-check \
    --endpoint https://fcu.eu-west-2.outscale.com

Cette commande contient les attributs suivants que vous devez spécifier :

  • (optionnel) profile : Le profil nommé que vous voulez utiliser, créé pendant la configuration d’AWS CLI. Pour en savoir plus, voir Utiliser et configurer AWS CLI.

  • instance-id : L’ID de l’instance dont vous voulez modifier l’attribut.

  • (optionnel) attribute : Le nom de l’attribut ` (userData|rootDeviceName|instanceType|groupSet|ebsOptimized | sourceDestCheck|blockDeviceMapping|disableApiTermination|instanceInitiatedShutdownBehavior`).

  • (optionnel) value : La valeur de l’attribut (uniquement pour les attributs suivants : userData, disableApiTermination ou instanceInitiatedShutdownBehavior).

  • (optionnel) disable-api-termination : Si paramétré sur true, vous ne pouvez pas terminer l’instance avec Cockpit, AWS CLI ou l’API. Si paramétré sur false, vous pouvez.

  • (optionnel) block-device-mappings : Informations sur les volumes BSU attachés à l’instance. Cet attribut contient les éléments suivants que vous devez spécifier :

    • DeviceName : Le nom de périphérique utilisé pour attacher le volume à l’instance. Pour en savoir plus, voir À propos des volumes.

      Pour modifier l’attribut DeleteOnTermination, cet élément est requis.

    • (optionnel) Ebs : Informations sur le volume attaché à l’instance. Cet élément contient l’élément suivant que vous devez spécifier :

      • (optionnel) DeleteOnTermination : Par défaut ou si paramétré sur true, le volume est supprimé lorsque l’instance est terminée. Si paramétré sur false, il ne l’est pas.

        Pour modifier l’attribut block-device-mappings pour plusieurs volumes en même temps, utilisez la syntaxe suivante :

        [{"DeviceName":"/dev/sda1", "Ebs":{ "DeleteOnTermination" : False} }, {"DeviceName":"/dev/sdb","Ebs":{}}]
  • (optionnel) instance-type : Le type d’instance (quantité de vCores, mémoire, stockage). Pour en savoir plus, voir Types d’instances.

    Pour fonctionner correctement, les instances Windows nécessitent au moins un processeur de génération v3, 2 vCores et 4 Gio de mémoire.

  • (optionnel) user-data : De nouvelles user data pour l’instance. Pour en savoir plus, voir Configurer une instance avec les user data et les tags OUTSCALE.

    Les user data existantes sont effacées et remplacées par celles spécifiées ici.

  • (optionnel) instance-initiated-shutdown-behavior : Le comportement lorsque vous coupez l’instance. Par défaut ou si paramétrée sur stop, l’instance s’arrête. Si paramétrée sur terminate, l’instance s’arrête et est terminée. Si paramétrée sur restart, l’instance s’arrête et redémarre automatiquement.

  • (optionnel) groups : Un ou plusieurs ID de security groups pour l’instance.

  • (optionnel) source-dest-check|no-source-dest-check : Si paramétré sur source-dest-check, la vérification source-destination du trafic réseau est activée. Si paramétré sur no-source-dest-check, elle est désactivée.

    Vous pouvez modifier l’attribut sourceDestinationCheck uniquement si l’instance est dans un VPC.

  • (optionnel) ebs-optimized : Indique si l’instance est optimisée pour BSU.

  • endpoint : Le endpoint correspondant à la Région à laquelle vous voulez envoyer la requête.

L’attribut spécifié est modifié.

Page connexes

Méthode API correspondante

AWS™ et Amazon Web Services™ sont des marques de commerce d'Amazon Technologies, Inc. ou de ses affiliées aux États-Unis et/ou dans les autres pays.