À propos des EIP

Une adresse IP externe (EIP) est une adresse IPv4 publique que vous pouvez allouer à votre compte, pour ensuite l’associer à l’une de vos ressources.

Vous pouvez dissocier une EIP de sa ressource à n’importe quel moment, puis la réassocier à une autre. Vous pouvez également fixer une EIP à une instance même en cas d’arrêt et de redémarrage de celle-ci à l’aide d’un tag 3DS OUTSCALE. Pour en savoir plus, voir Configurer une instance avec les user data et les tags OUTSCALE.

Informations générales

Les EIP sont des adresses IPv4 publiques que vous pouvez allouer à votre compte. Vous pouvez ensuite les associer aux ressources suivantes :

  • Instances

  • Interfaces réseaux

  • Load balancers reliés à internet

  • NAT gateways

Les EIP permettent de communiquer avec internet. Pour en savoir plus, voir À propos des VPC > Adresses IP et accès à internet.

Pour associer une EIP dans un VPC, celui-ci doit avoir une Internet gateway attachée. Pour en savoir plus, voir Connecter des instances dans un VPC à internet.

Vous pouvez dissocier et réassocier une EIP à n’importe quel moment. Par exemple, en cas de panne d’une instance, vous pouvez ainsi transférer l’EIP vers une autre instance. La nouvelle instance a donc la même adresse IP publique, ce qui signifie que les scripts et les applications qui utilisent cette EIP ne rencontrent aucun problème. Pour en savoir plus, voir la section Association des EIP ci-dessous.

Dans le Cloud public, l’EIP remplace l’IP publique de l’instance. Dans un VPC, l’EIP attache une adresse IP publique à l’instance ou à l’interface réseau principale. Si vous travaillez avec plusieurs interfaces réseau, vous pouvez choisir d’associer l’EIP à l’interface réseau principale, ou à une flexible network interface (FNI). Dans ce cas, vous pouvez également choisir d’associer l’EIP soit à l’adresse IP privée principale de l’interface réseau, soit à l’une de ses adresses IP privées secondaires. Pour en savoir plus, voir À propos des FNI.

Association des EIP

Vous ne pouvez associer une EIP qu’à une seule ressource à la fois.

Si vous associez une EIP à une instance ou à une interface réseau, avec Cockpit vous devez toujours dissocier l’EIP avant de pouvoir la réassocier à une autre ressource. Avec les API, vous pouvez configurer un comportement de réassociation : soit empêcher celle-ci, soit dissocier automatiquement l’EIP et la réassocier à la nouvelle instance ou interface réseau que vous spécifiez. Pour en savoir plus, voir Associer une EIP à une instance ou une interface réseau.

Si vous créez une NAT gateway, vous devez spécifier une EIP. Pour modifier son EIP, vous devez supprimer la NAT gateway puis la recréer avec la nouvelle EIP. Pour en savoir plus, voir Créer une NAT gateway.

Vous pouvez aussi associer une EIP avec un load balancer relié à internet lorsque vous gérez le load balancer. Pour en savoir plus sur le comportement d’association, voir À propos des load balancers > Adresse IP externe. Pour en savoir plus sur la gestion du load balancer, voir Créer un load balancer relié à internet dans le Cloud public ou Créer un load balancer relié à internet dans un VPC.

Vous pouvez associer une EIP à une instance avec l’une des solutions suivantes :

  • Pour une association temporaire, la méthode API AssociateAddress :
    Cette méthode associe instantanément l’EIP à une instance en marche. Cependant, l’EIP est dissociée de l’instance à chaque fois que vous l’arrêtez et redémarrez. Pour en savoir plus, voir Associer une EIP à une instance ou une interface réseau.

  • Pour une association persistante, le tag osc.fcu.eip.auto-attach :
    Ce tag vous permet d’associer une EIP à une instance et de l’y fixer même en cas d’arrêt et de redémarrage. Ce tag n’est pris en compte qu’au boot, c’est-à-dire au lancement ou après un arrêt et redémarrage de l’instance. Vous pouvez ajouter ce tag en utilisant les tags classiques ou dans les user data de l’instance (avec osc.fcu.eip.auto-attach comme clé et l’EIP comme valeur). Pour en savoir plus, voir Ajouter des tags à vos ressources ou Configurer une instance avec les user data et les tags OUTSCALE.

    • Si vous n’avez pas le temps d’arrêter et de démarrer votre instance pour y associer une EIP en utilisant le tag osc.fcu.eip.auto-attach, vous pouvez l’associer en utilisant la méthode AssociateAddress, et ensuite ajouter ce tag à l’instance en utilisant la même EIP comme valeur. Ainsi, l’EIP est fixée à l’instance la prochaine fois que vous arrêtez ou démarrez l’instance.

    • Si vous ajoutez le tag osc.fcu.eip.auto-attach à une instance qui a déjà une EIP associée ou si vous remplacez la valeur du tag avec une autre EIP, l’EIP actuelle sera dissociée et remplacée par la nouvelle EIP que vous spécifiez comme valeur au prochain arrêt et démarrage.

    • Comme les interfaces réseau ne suivent pas le cycle de l’arrêt et démarrage, l’association entre une EIP et une interface réseau est toujours persistante.

Une EIP dissociée reste allouée à votre compte. Si vous n’utilisez plus une EIP, vous pouvez la libérer afin de la rendre disponible pour d’autres utilisateurs OUTSCALE. Pour en savoir plus, voir Dissocier une EIP d’une instance ou d’une interface réseau et Libérer une EIP de votre compte.

Assurez-vous qu’aucune application ou qu’aucun script n’utilise l’EIP que vous voulez libérer.

Pages connexes