Déposer une partie

Vous pouvez déposer plusieurs parties d’un objet volumineux dans un dépôt partitionné.

Vous pouvez déposer une partie sur l’un des dépôts partitionnés que vous avez créés ou sur un dépôt partitionné créé par un autre utilisateur. Vous devez avoir les permission appropriées, à la fois pour le dépôt partitionné et pour le bucket.

Il est recommandé d’utiliser le dépôt partitionné pour les objets de 100 Mio ou plus. Vous pouvez déposer jusqu’à 10000 parties de 1 Mio à 4 Gio chacune dans un dépôt partitionné pour compléter un objet.

Lorsque vous déposez une partie, vous spécifiez une clé qui crée une sous-partie dans un dépôt partitionné. Vous pouvez créer plusieurs sous-parties dans un dépôt partitionné. Toutes les parties que vous déposez avec la même clé sont regroupées dans la même sous-partie. Cette sous-partie a le même comportement qu’un dépôt partitionné : vous pouvez la lister, la compléter ou l’annuler. Pour en savoir plus, voir Lister les parties d’un dépôt partitionné, Compléter un dépôt partitionné et Annuler un dépôt partitionné.

Les parties que vous déposez doivent toutes avoir la même taille, à l’exception de la dernière partie qui doit être égale ou inférieure aux autres.

Lorsque toutes les parties sont déposées, vous devez spécifier si vous voulez compléter le dépôt partitionné pour reconstituer l’objet à l’intérieur de votre bucket, ou si vous annulez le dépôt partitionné et par conséquent supprimez toutes les parties que vous avez déposées sur votre bucket.

Cette fonctionnalité n’est pas disponible depuis Cockpit. Cette documentation décrit uniquement la procédure à l’aide d’AWS CLI.

Avant de commencer : Pour déposer une partie, vous devez d’abord créer un dépôt partitionné. Pour en savoir plus, voir Créer un dépôt partitionné.

Pour déposer une partie, utilisez la commande upload-part suivant cette syntaxe :

Exemple de requête
$ aws s3api upload-part \
    --profile YOUR_PROFILE \
    --bucket BUCKET \
    --key SUB_PART \
    --body usr/bin/YOUR_OBJECT \
    --part-number 1 \
    --upload-id 2~xrosnH8pbKTk3sjXijfGIUN1KAEM3Yc \
    --content-length 1048567 \
    --endpoint ENDPOINT

Cette commande contient les attributs suivants que vous devez spécifier :

  • (optionnel) profile : Le profil nommé que vous voulez utiliser, créé pendant la configuration d’AWS CLI. Pour en savoir plus, voir Utiliser et configurer AWS CLI.

  • bucket : Le bucket qui contient l’objet que vous voulez déposer dans le dépôt partitionné.

  • key : Le nom que vous voulez donner à la sous-partie.

  • body : Le chemin d’accès vers l’objet sur votre machine.

  • part-number : Le numéro de la partie que vous déposez. Ce nombre doit être un entier compris entre 1 et 10000.

  • upload-id : L’ID du dépôt que vous avez reçu en créant le dépôt partitionné. Pour en savoir plus, voir Créer un dépôt partitionné.

  • (optionnel) content-length : Si la taille ne peut pas être définie automatiquement, la taille de l’objet, en octets. Le minimum doit être de 1048567 (1 Mio), et le maximum est 4294967296 (4 Gio).

  • endpoint : Le endpoint correspondant à la Région vers laquelle vous voulez envoyer la requête, selon le format suivant : https://oos.<REGION>.outscale.com

La commande upload-part renvoie l’élément suivant :

  • ETag : L’ETag du dépôt.

    Conservez précieusement cet élément, vous en aurez besoin dans d’autres commande pour le dépôt partitionné.

    Si vous perdez cet élément, vous pouvez le retrouver. Pour en savoir plus, voir Lister les dépôts partitionnés d’un bucket.

Exemple de résultat
{
    "ETag": "\"44c7af3f06fd63a36593826be3cb7684\""
}

Pages connexes

AWS™ et Amazon Web Services™ sont des marques de commerce d'Amazon Technologies, Inc. ou de ses affiliées aux États-Unis et/ou dans les autres pays.