Accepter une DirectLink interface hébergée

Un autre compte OUTSCALE peut demander la création d’une DirectLink interface hébergée dans votre compte. Cela vous permet, en tant que bénéficiaire, d’utiliser la connexion DirectLink de l’autre compte pour accéder à un de vos Nets.

En tant que bénéficiaire, vous devez accepter cette demande de création d’une DirectLink interface avant de pouvoir l’utiliser. Vous devenez alors propriétaire de la DirectLink interface. Si elle n’est pas acceptée, la DirectLink interface ne peut pas envoyer de trafic réseau, et elle expire après 7 jours.

Lors de l’acceptation, vous devez spécifier une virtual gateway à attacher à la DirectLink interface.

Pour en savoir plus sur les DirectLink interfaces, voir À propos de DirectLink > Connexions DirectLink et DirectLink interfaces.

Accepter une DirectLink interface hébergée avec OSC CLI

Voir l’exemple de commande ConfirmPrivateVirtualInterface dans la documentation de l’API DirectLink.

Accepter une virtual interface privée hébergée avec AWS CLI

Avant de commencer : Attachez une virtual private gateway au VPC auquel vous voulez accéder. Pour en savoir plus, voir Créer une virtual gateway et Lier une virtual gateway.

Pour accepter de devenir le propriétaire d’une virtual interface privée créée pour votre compte, utilisez la commande confirm-private-virtual-interface en suivant cette syntaxe :

Exemple de requête
$ aws directconnect confirm-private-virtual-interface \
    --profile YOUR_PROFILE \
    --virtual-interface-id dxvif-56781234 \
    --virtual-gateway-id vgw-87654321 \
    --endpoint https://directlink.eu-west-2.outscale.com

Cette commande contient les attributs suivants que vous devez spécifier :

  • (optionnel) profile : Le profil nommé que vous voulez utiliser, créé pendant la configuration d’AWS CLI. Pour en savoir plus, voir Installer et configurer AWS CLI.

  • virtual-interface-id : L’ID de la connexion.

  • virtual-gateway-id : L’ID de la virtual private gateway cible. Pour en savoir plus sur les virtual private gateways que vous pouvez utiliser, voir Obtenir des informations sur vos virtual gateways (DirectLink).

  • endpoint : Le endpoint correspondant à la Région à laquelle vous voulez envoyer la requête.

La commande confirm-private-virtual-interface renvoie l’élément suivant :

  • virtualInterfaceState : L’état de la virtual interface privée.

Exemple de résultat
{
    "virtualInterfaceState": "pending"
}

La virtual interface privée est créée et reste à l’état pending jusqu’à ce qu’elle soit prête à envoyer du trafic réseau. Pour en savoir plus sur les états des virtual interfaces privées, voir À propos de DirectLink > Connexions DirectLink et virtual interfaces privées.

Pages connexes

Méthode API correspondante

AWS™ et Amazon Web Services™ sont des marques de commerce d’Amazon Technologies, Inc. ou de ses affiliées aux États-Unis et/ou dans les autres pays.